Stage d'improvisation

Mime sauvage

Stage d'improvisation MIME SAUVAGE par Caspar Schjelbred

Thématique : impro, jeu corporel, mime, théâtre

Mime sauvage, ou l’impro théâtrale à l’état brut

Comment travailler le mime pour l’im­pro­vi­sa­tion théâ­trale ? Comment impro­vi­ser des histoires en incluant l’es­sence des arts du mime et du geste ? Sans exclure ni la voix ni la parole ?

Voilà les ques­tions qui vont guider ces deux jours de stage impro­vi­sa­tion mime. Atten­dez-vous à plein de réponses, de vous-même et des autres.

Ce n’est pas l’oc­ca­sion de vous préoc­cu­per de la préci­sion des gestes, mais d’ap­pré­cier plei­ne­ment leur expressivité.

mime sauvage | mim sovaʒ | n.

Pratique d’im­pro­vi­sa­tion théâ­trale à l’état brut : gestuel, direct, spon­ta­né et créa­tif. Voca­le­ment et surtout visuel­le­ment débor­dant. L’ar­tiste impro­vi­sa­teur dési­gné par le même terme inclut toutes les parties de son corps dans l’ex­pres­sion de son imagination.

Mimer sans complexes pour une impro très théâtrale

Le mime sauvage répond à la néces­si­té de la situa­tion, sans soucis et à cent pour cent. L’en­train prime sur la perfec­tion formelle de l’ex­pres­sion. Ce qui compte, c’est avant tout le cœur et le courage artistique.

Mimer sans complexes n’est pas seule­ment mimer des objets sans se préoc­cu­per de la justesse du geste. C’est surtout se servir de toute la palette de son expres­sion corporelle :

Grimaces, atti­tudes, souffle et surtout les gestes – des jambes, des bras, des pieds et des mains, jusqu’au bout des doigts.

L’ob­jec­tif du stage est de vous permettre d’al­ler plus loin dans votre expres­sion corpo­relle – pour ampli­fier votre jeu d’ac­teur et rendre vos impro­vi­sa­tions plus vibrantes.

Travailler l’improvisation mime

L’im­pro­vi­sa­tion mime – c’est quand on impro­vise en mimant haut et fort avec tout le corps – en ajou­tant voix et verbe quand c’est nécessaire.

Pour y arri­ver, il faut s’en­traî­ner à deux choses :

  1. Se donner à fond corpo­rel­le­ment – c’est-à-dire jouer jusqu’aux limites de ses capa­ci­tés de mouve­ment et geste.
  2. Avoir assez de tech­nique ou de sang-froid pour être lisible dans ce qu’on fait.

En termes de tech­niques de mime à propre­ment parler, nous les verrons au fur et à mesure en fonc­tion de vos besoins.

Informations pratiques

Stage d’im­pro­vi­sa­tion mime :

Mime sauvage

Dates saison 2022/2023 :
PARIS du 7 au 8 janvier 2023

Horaire :
Same­di et dimanche, 10h-16h
(incl. 45 minutes pause déjeuner)

Lieu :
Chez les EUX
14 passage Dubail
75010 Paris – M° Gare de l’Est

Nombre de parti­ci­pants : Max. 8

Niveau : Min. 2–3 ans d’ex­pé­rience
(impro, théâtre ou clown)

Tarif : 140 €

Réser­va­tion : en ligne

>